Toute l'actualité du CELT : conférences, revue Études Touloises, prix Moselly...

lundi 17 janvier 2022

Assemblée générale du Cercle d’Etudes Locales du Toulois

Les adhérents du Cercle d’Études Locales du Toulois (CELT) sont conviés à assister à leur assemblée générale annuelle qui se tiendra le 

Mardi 25 janvier 2022 à 20h30 
Salle des Adjudications, cour de l’hôtel de ville. 
 
Il sera possible de se présenter à partir de 20h00 pour renouveler sa cotisation (10 €) avant la séance. 
 
Nous rappelons que seules les personnes à jour de leur cotisation 2019 peuvent participer aux différents votes et sont éligibles au conseil d’administration.
Il est possible de régulariser sa situation le 25 janvier juste avant la tenue de l’Assemblée générale. 
 
Si le quorum n’est pas atteint, l’assemblée générale extraordinaire débutera à 21h00.
Ordre du jour : 
  • Rapport moral et d’activités 2020-2021 
  • Rapport sur le Prix Moselly 
  • Rapport sur les Études Touloises Rapport financier 
  • Rapport financier des Etudes Touloises 
  • Projets pour 2022 
  • Élection des membres du conseil d'administration 
  • Questions diverses 
 
En raison du contexte sanitaire, les traditionnelles agapes ne pourront se tenir. 
Pensez à venir masqué, avec votre pass sanitaire et si possible avec votre propre stylo pour émarger. Restons prudents !

jeudi 13 janvier 2022

Retour sur la conférence du 11 janvier 2022

Intitulée Sion, haut lieu lorrain après 1870, la conférence étant donnée par Philippe Masson, historien et président du CELT, les présentations ne furent pas nécessaires.


 Après un historique complet de la colline, depuis la période celte, en passant par l'influence épiscopale de Toul puis ducale jusqu'à Stanislas, par le rôle des Oblats et des frères Baillard… le conférencier a détaillé les événements ayant donné tout son lustre à la colline depuis 1873, date du couronnement de l'imposante Vierge surmontant le clocher de la basilique. 


 Dans cette église, se succédèrent 4 "PO TO JO". 

Évolution de cet ex-voto. 

1- 1873. Sur une plaque de marbre est gravé "Ce name po tojo" phrase en patois Lorrain de la région de Dieuze, (ce n'est pas pour toujours), faisant allusion à l'annexion de l'Alsace-Moselle. 

2- Après 1918, est ajoutée l'inscription par "Ce nato me po tojo", (Ce n’était pas pour toujours). La brisure de la croix de Lorraine est masquée par une palme et un ruban tricolore. 


3 - Après la guerre de 39-45, Une troisième Inscription vient s'ajouter aux deux autres sous la croix de Lorraine ressoudée : "Estour hinc po tojo" (Cette fois, c’est pour toujours). 

4- Le 8 septembre 1973, un nouvel ex-voto "Réconciliation" est ajouté. Le tout se situe au-dessus de l'autel de la réconciliation, hautement symbolique. 

 Pour conclure, Philippe Masson a conseillé à son auditoire de se rendre sur la colline, belle en toutes saisons, lieu touristique, légendaire, religieux, politique… 

 
 "Là où souffle l'esprit" comme l'a écrit Maurice Barrès.

lundi 10 janvier 2022

Conférence du 11 janvier 2022

Le Cercle d’Études vous souhaite à tous une très belle année 2022. Que cette nouvelle année soit remplie d'heureux moments pour vous et vos proches !

Le CELT a le plaisir de vous inviter ce mardi 11 janvier à une conférence consacrée à "Sion, haut lieu lorrain après 1870". Philippe MASSON, docteur en histoire et président du CELT, vous propose de découvrir ce site si important pour les Lorrains, salle des Adjudications, cours de l'hôtel de ville, dès 20h30.

 Sion, lieu de dévotion et de pèlerinage depuis au moins le haut moyen Age, voit son importance religieuse et confirmée et amplifiée après la guerre de 1870. La nouvelle frontière fait de la colline l'endroit désormais commun à tous les lorrains, annexés ou non d'autant qu'entre 1873 et 1946 des cérémonies exceptionnelles marquées par l’érection de monuments commémoratifs expriment l'unité de la Lorraine en ce lieu où souffle l’esprit.

samedi 1 janvier 2022

2022 : Les vœux des Études Touloises

Bonnes fêtes de fin d'année à tous... dans les meilleures conditions de santé.
Comme il est dit en Provence : " Et si l'an prochain nous ne sommes pas plus, que nous ne soyons pas moins. ! "
À bientôt, 
 
Bernard HUMBERT Rédacteur des Études Touloises