Toute l'actualité du CELT : conférences, revue Études Touloises, prix Moselly...

samedi 5 juin 2021

Le n° 176 des Études Touloises est paru

 


Au sommaire : 
  • Forêt militaire et biodiversité. Les déboisements effectués par l’armée américaine dans le dépôt de la Forêt de Haye à partir de 1951, et leur conséquence : la restitution des espaces forestiers inutilisés à l’administration des Eaux et Forêts, par Pierre Labrude.
  • La diffusion d’une œuvre d’art : l’exemple de La Descente de Croix de François Mansuy, par Philippe Masson 
  • Prix Moselly 2020 "Adieu, Lorraine…", par Hélène Vilasi 
  • Barisey-la-Côte - Un village et les guerres, par Jean-Yves Chauvet 

Les articles du numéro 172 sont en ligne. ICI

mercredi 5 mai 2021

Prix Moselly 2020

Hélène Vilasi remporte cette année le prix Moselly, un concours de nouvelles organisé par le Cercle d’Études locales du Toulois. Passionnée par la lecture, elle raconte son aventure littéraire et partage un peu de son histoire familiale.
 

Hélène Visali, jeune écrivain, vient de remporter le prix Moselly organisé par le Cercle d’Études locales du Toulois (CELT). 

Hélène Vilasi aime écrire. Elle n’imaginait pas être publiée un jour. Elle raconte cette belle aventure : « Je suis une très très grande lectrice. J’avais écrit une nouvelle avant celle-ci qui est restée dans le tiroir. Je l’ai ressortie pour la faire lire à Christian, un collègue de travail, lui aussi grand lecteur. Il m’a donné envie d’écrire et de participer à un concours. Le thème imposé du concours Moselly était La Lorraine
Il se trouve que mes grands-parents ont immigré en 1946 de la Calabre pour venir travailler dans la sidérurgie mosellane. C’était l’occasion d’écrire sur l’histoire de ma famille et sur l’immigration italienne en Lorraine ; parler du déracinement et de la rudesse de la vie dans la sidérurgie de l’époque et de leurs espoirs pour leurs enfants. Mes grands-parents n’étant plus là, j’ai recueilli le témoignage de mon père sur ses souvenirs d’enfance. Tout cela enrichi de mon expérience professionnelle, car je travaille chez ArcelorMittal. Je représente la troisième génération de ma famille dans la sidérurgie. Je voulais laisser une trace de cet héritage transgénérationnel à mes filles âgées de 13 et 10 ans. J’ai inséré, dans cette histoire vraie, un contexte romancé afin de tenir le lecteur en haleine ».

 « Une véritable reconnaissance » 

Hélène Vilasi poursuit : « J’ai été très surprise en apprenant que j’avais remporté le prix. Mes amis m’avaient encouragée, mais être élue par des personnes qui ne me connaissaient pas, puis être publiée dans la revue des Études touloises, a été une véritable reconnaissance. C’était une belle aventure et un point de départ de discussion avec des proches et des collègues. Cela me donne envie d’écrire sur d’autres sujets, et peut-être un roman. » 

 Article et photo du Républicain Lorrain - Pommérieux - 4 mai 2021

dimanche 2 mai 2021

Le fil du CELT #4

Micheline Montagne présente "Quatre insectes ravageurs présents dans le Toulois". 

Pour télécharger le PDF, cliquer ICI.

mardi 20 avril 2021

Hélène Vilasi, lauréate du prix Moselly 2020

Hélène Vilasi est la 62ème lauréate du prix Moselly pour sa nouvelle "Adieu Lorraine" 

  Article Paru dans l'Est Républicain Toul le 20 avril 2021

samedi 17 avril 2021

Prix Moselly 2020

 Le prix Moselly 2020 est attribué à Hélène Vilasi pour sa nouvelle 

 "Adieu Lorraine" 

Elle évoque l'immigration italienne et la sidérurgie au travers de plusieurs générations d'ouvriers.

Le texte paraîtra dans le prochain numéro des Études Touloises. 

Les membres du jury remercient les candidats de leur compréhension pour les 5 mois de retard dus aux circonstances sanitaires liées au Covid 19 qui a perturbé les conditions de réunions.

 La cérémonie de remise du prix au cours de laquelle la lauréate fera la lecture de sa nouvelle au public sera organisée dès qu'il sera possible de se réunir à l'Hôtel de Ville de Toul.